Sandrine Massuger

Franco-Suédoise, riche de cette double culture, Sandrine Massuger est nourrie tant par les romans  de Jules Vernes, les aventures de Fifi Brindacier d’Astrid Lindgren que par le monde des Mummins de Tove Jansson. Ce qui explique probablement ses recherches, non fructueuses, de gnomes et trolls lors de ses balades en forêt, qu’elle ose rarement évoquer…

Mais après une sage carrière d’architecte d’intérieur et designer, elle décide de reprendre ses crayons et ses pinceaux pour imaginer des univers et des personnages plus proches de ses obsessions, et peupler ainsi les livres, qu’elle collectionne déjà dans toutes leurs formes illustrées, de ses propres histoires, à la fois douces et joyeuses, hautes en couleur et singulières.

Ses publications