Quand les enfants finaly

Il était un jour…Quand les enfants Finaly devinrent une affaire d’Etat

8,90 

commander

Il était un jour… Quand les enfants Finaly devinrent une affaire d’Etat de Yaël Hassan

L’affaire des enfants Finaly est l’histoire rocambolesque de deux orphelins juifs dont le sort, dans l’immédiate après guerre, va donner lieu à une véritable affaire d’état. A la fin de la guerre, la tante des Enfants Finaly veut récupérer ses neveux orphelins confiés quelques années auparavant à la directrice de la Crèche Municipale de Grenoble. C’est là que l’affaire commence, car mademoiselle Brun décide de faire baptiser les deux petits garçons et refusent de les rendre. S’ensuit une très longue cavale pour les deux enfants, de couvent en couvent, de monastère en monastère, en France, en Suisse, en Espagne. Ils seront cachés, ballottés, déguisés, enfermés, isolés et ce pendant huit longues années au terme desquelles ils retrouveront leur famille maternelle installée en Israël.

À partir de 10 ans.

Biographie des enfants Finaly : 
En 1944, peu avant la déportation de leurs parents dans un camp de concentration, Gérald et Robert Finaly, âgés respectivement de deux et trois ans, sont cachés et confiés à une directrice de crèche à Grenoble.
À la fin de la Seconde Guerre mondiale, leur tante demande la garde des deux orphelins mais elle se heurte au refus de la directrice de crèche qui les protégeait.
Après avoir été baptisés alors qu’ils étaient de confession juive, Gérald et Robert Finaly ont été cachés, ballotés, déguisés, enfermés, isolés et ce pendant huit longues années.
Ce n’est qu’en 1953 qu’ils retrouveront leur famille maternelle installée en Israël.

Pour consulter une extrait du livre, cliquez ici!

 

Un avion décolle d’Orly à destination d’Israël, emmenant à son bord, deux jeunes garçons, Robert et Gérald Finaly. Que se passe-t-il dans l’esprit de ces enfants qui, durant les premières années de leurs vies, ont été des fugitifs ? Se sentent-ils tristes, déboussolés, effrayés ? Ils ont bien des raisons de l’être. Ne leur a-t-on pas toujours dit que les Juifs étaient des ennemis, les assassins de Jésus auxquels ils avaient réussi à échapper grâce à leur « Maman » Brun ? C’est elle et tout un réseau de gentils prêtres et religieuses qui les ont jusqu’alors protégés, leur évitant ainsi d’aller casser des cailloux sur les routes en Israël. De plus, ils vont devoir passer de la vraie religion qu’ils estiment être la leur, le catholicisme, au judaïsme, dont ils
ignorent le sens exact. Comprennent-ils que la fuite, la traque, la cavale et le terrible conflit qui a opposé les clans Finaly et Brun appartiennent désormais au passé ? Que leur restera-t-il de leurs enfances ? Quels souvenirs ? Et comment feront-ils face à ce qui les attend, à tant de changements?


Date de parution : 1er octobre 2015
ISBN : 978-2-3674-0343-4
160 pages